L’homme est un numéro dans l’infini flottant
Hors de ce qui l’engendre et de ce qui l’attend,
Vain, fuyant, coudoyé par d’autres chiffres vagues.

C’est là le dernier mot du progrès – l’homme seul.

Victor Hugo  (L’Âne)

.

La section Points chauds a été augmentée le 17 mai 2022

Parmi les textes récents :



Index alphabétique